Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 18:35

Début 1963, ce deuxième 45 tours va propulser Sheila en tête des hits-parades et lui conférer le statut d'idole, renforcé par un look très identifiable (les couettes "à la Sheila" et les jupes à carreaux).

Entre "L'école est finie" qui parle à toute une génération de jeunes gens pour qui quitter l'école à 16 ans était conçu comme une normalité en cette période de pleine croissance et de plein emploi, "Papa, t'es plus dans l'coup" qui éreinte gentiment certaines valeurs sociales et "Le ranch de mes rêves" qui ne conçoit pas l'avenir sans un mariage et avec deux enfants, le tout sur un fond d'optimisme propre à la jeunesse, on a un bon tableau d'une "génération jeune" qui veut faire l'inventaire des héritages du passé sans tout jeter par dessus bord.

A noter enfin que tous ces titres, comme la plupart de ceux des années 60, qui s'adressent plutôt à des jeunes gens des classes moyennes, vont avoir une résonance dans toutes les couches de la société et diffuser un nouveau style de vie tendant à uniformiser les comportements sociaux, les goûts et les espérances.

L’école est finie (Claude Carrère - A. Salvet - J. Hourdeaux)

Papa, t’es plus dans l’coup (Jil et Jan)

Le ranch de mes rêves (Hotel Happiness) (Léon Carr - Earl Shuman - Claude Carrère - Richard Anthony)

Ne raccroche pas (Don’t hang up) (Kal Mann - Ralph Bernet)

Partager cet article

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de instantdinstants
  • : Instants d'instants est un blog à vocation généraliste abordant des thèmes variés (événements de la vie, actualité, musique, culture ...)
  • Contact


Recherche