Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 16:54

Si Edouard Snowden s'est rapidement imposé à mon esprit pour être l'homme de l'année 2013, le choix fut plus difficile pour l'année 2014 que j'ai d'abord songé à laisser vide avant que le nom d'Alain-Fournier ne revienne plusieurs fois me hanter, à la fois parce que 2014 était l'année du centenaire de la Première Guerre, qu'il y avait perdu la vie et que son corps ne fut retrouvé que bien des années plus tard, en 1991 - en faire l'homme de l'année, c'est aussi faire, à travers lui, des combattants de la Grande Guerre les hommes de l'année -, mais aussi à cause du roman qu'il publia un an plus tôt: le Grand Meaulnes.

En effet, quand on y songe, ce roman que l'on peut diviser en trois parties: le monde ancien (avant l'arrivée de Meaulnes) qui symbolise le temps de paix avant guerre; les festivités au château du domaine mystérieux, transfiguration du désordre qui règne dans le monde d'avant 14 qui semble danser sur un volcan et de l'aube d'un avenir qui ne viendra jamais; le charme rompu et à jamais brisé de la troisième et dernière partie du roman, symbole de la désillusion de l'après-guerre.

Simple hasard de l'esprit, songe visionnaire de l'auteur ou simple capacité de ce dernier à retranscrire à travers une oeuvre inspirée de sa propre existence, les chaos tragiques de l'heure, le Grand Meaulnes, reste, en tout cas, un drôle de récit quasi-métaphysique. C'est en cela aussi qu'Alain-Fournier m'a semblé l'homme idéal, un siècle plus tard, pour incarner l'homme de l'année 2014 dans un monde de 2014 qui semble, lui aussi, danser sur un volcan.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by instantdinstants - dans En passant ...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de instantdinstants
  • : Instants d'instants est un blog à vocation généraliste abordant des thèmes variés (événements de la vie, actualité, musique, culture ...)
  • Contact


Recherche