Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 16:49

Le 30 juin 1894, quelques jours après l'assassinat à Lyon du Président de la République Sadi Carnot par un anarchiste italien, le journal monarchiste Le Gaulois publie un article sur la façon dont est assurée la protection du chef de l'Etat.

L'article, qui commence par l'éloge des services du chef de la police de sûreté, Louis-Alphonse Hyrvoix et de son escouade d'agents, Corses pour la plupart, auprès de Napoléon III, indique ensuite comment la protection du chef de l'Etat a été réorganisée en 1871.

Cette protection est assurée par une brigade de 18 hommes avec à leur tête un brigadier qui dépend exclusivement de la première section du premier bureau du cabinet du Préfet de police, chargée des élections, des cultes, des enquêtes sur les recours en grâce et des mesures d'ordre et de surveillance pour la sûreté du Président de la République. Le brigadier doit d'ailleurs se rendre chaque jour au rapport du Cabinet du Préfet.

C'est parmi les inspecteurs de police, nous dit-on, que sont recrutés les agents spéciaux. "Ils doivent avoir une mine convenable et être capables de porter dignement le frac et le claque"; d'ailleurs chacun touche une indemnité d'habillement de 5 francs par jour.

Le poste de la brigade est situé à l'entrée de l'Elysée, en face du pavillon du concierge. Les hommes de la brigade s'y tiennent de jour comme de nuit, par roulement par tiers soit un roulement de 6 hommes toutes les 8 heures. Le planton de l'Elysée, chargé de dévisager les visiteurs et de noter leur nom au passage est secondé par un autre agent chargé de tourner continuellement autour de l'Elysée dans les deux sens, sans passer devant la porte du faubourg Saint-Honoré.

Parmi les missions ou "services" de la brigade, on nous signale l'obligation de se tenir au courant de la moindre manifestation qui aurait lieu dans les rues de Paris dans le cas où ils auraient résolu de marcher sur l'Elysée, de suivre partout, au grand complet, le chef de l'Etat quand il se déplace, - ils ne doivent pas quitter de l'oeil tout en surveillant ce qui se passe autour de lui - et de se glisser parmi ses invités lors des bals, dîners et réceptions au Palais afin d'être prêts à intervenir en cas de danger.

Lorsque le Président se rend à Paris que ce soit pour les grandes occasions (14 juillet, etc...) ou quelque manifestation quelconque (galas, théâtre, etc), tous les carrefours situés sur le passage sont gardés par un agent en tenue "qui a pour consignes d'empêcher la circulation des voitures dès qu'il aperçoit l'arrivée du landau présidentiel, cela, afin d'éviter un encombrement qui faciliterait un attentat."

A noter d'ailleurs qu'une deuxième voiture suit toujours le landau présidentiel. Au premier abord, ils font penser à des journalistes. En réalité, il s'agit du premier piqueur de l'Elysée, du chef de la brigade de sûreté de l'Elysée et... du maréchal-ferrant de l'Elysée "muni de ses outils et toujours prêt à réparer une avarie survenue à la voiture présidentielle."

Enfin, lorsque le Président voyage en train, il est pris en charge à la gare par le Commissaire spécial du réseau sur lequel il voyage qui se met à la tête du service d'ordre, s'entend avec les Préfets des départements visités, les commissaires centraux..., la surveillance du Président lui-même restant à la charge de la brigade de l'Elysée.

"Les frais de cette police, assez considérables étant donnés les appointements, les indemnités, les frais de déplacement et autres, sont pris en charge par les fonds secrets du ministère de l'intérieur."

Cependant, comme le rappelle aussi l'auteur de l'article, malgré toutes ces précautions : "Quand un homme est décidé à en tuer un autre, ayant d'avance fait le sacrifice de sa vie, toutes les polices du monde n'y peuvent pas grand chose, et il n'y a guère que Dieu qui puisse l'en empêcher."... Dieu ou de bons services de renseignements et de la chance serions-nous tentés de dire aujourd'hui.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Les insolites
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de instantdinstants
  • : Instants d'instants est un blog à vocation généraliste abordant des thèmes variés (événements de la vie, actualité, musique, culture ...)
  • Contact


Recherche