Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 18:18

(oui, oui, déjà diront certains !) et ils n'hésitent pas à le faire savoir comme en témoigne cet article du journal Le Matin du 08 janvier 1912 où s'exprime leur mécontentement.

 

 

 

Mais quel était donc l'objet de leur ire il y a un siècle ? 

 

"Les professeurs d'histoire sont inquiets et mécontents. Dans leur récente assemblée générale, ils ont protesté avec énergie contre un projet dont l'adoption, s'il faut les en croire, équivaudrait au "sabotage" de leur enseignement.

Voici comment l'un d'eux nous a exposé leurs griefs:

- Le projet en question se propose d'abord de nous retirer purement et simplement l'enseignement de l'histoire dans les classes de sixième et cinquième pour en charger - ou plutôt en surcharger - les professeurs de grammaire. Admirez en passant cette idée ingénieuse de confier un enseignement à des maîtres qui n'y ont nulle compétence et que leurs propres leçons occupent du reste !

Mais ce n'est pas tout. On veut d'une manière générale, diminuer le nombre de nos cours, et par suite amputer les programmes d'études.

L'histoire des peuples d'Orient disparaîtrait dans l'aventure. Les Egyptiens, les Assyriens, les Hébreux partageraient désormais le sort des infortunés Chinois, dont les cinquante siècles de civilisation sont, aux yeux de la pédagogie, comme s'ils n'existaient point.

Bien entendu l'Antiquité classique pâtirait, elle aussi. On ne l'enseignerait plus que par anecdotes, c'est à dire que les élèves connaîtraient l'histoire de la queue du chien d'Alcibiade*, ou celle d'Annibal qui faisait fondre les Alpes dans du vinaigre*, mais qu'ils ignoreraient qui fut César.

Disparition non moins totale de tout le haut moyen âge. Quant au bas moyen âge, il subsisterait comme thème à "notions générales".

Voila le péril dont nous sommes menacés et que court également la bonne culture. Dernière anomalie: toutes les matières que l'on voudrait supprimer continueraient à figurer au programme des jeunes filles ? Pourquoi ?"

 

Et nous convînmes volontiers avec notre interlocuteur qu'il serait insupportable en effet que nos filles pussent "coller" leur mari sur Sémiramis, ou même sur la querelle des Investitures...

 

* L'histoire de la queue du chien d'Alcibiade fait référence à l'un des moyens dont celui-ci fit usage pour que l'on parle de lui: Selon Plutarque, Alcibiade avait un chien d'une taille et d'une beauté étonnantes, qu'il avait payé soixante-dix mines . Il lui coupa la queue, laquelle était magnifique. Comme ses amis le blâmaient, et lui rapportaient que tous se répandaient en critiques mordantes à propos de ce chien, Alcibiade éclata de rire : "C'est exactement ce que je souhaite. Je veux que les Athéniens parlent de cela ; ainsi, ils ne diront rien de pire sur moi."

 

* Annibal faisant fondre les Alpes dans du vinaigre: référence à un passage de Tite-Live qui raconte que pour se frayer un chemin, les Carthaginois abattirent un certain nombre d'arbres auxquels ils mirent le feu. Attisé par un vent violent, celui-ci se propagea et l'on versa du vinaigre sur la roche calcinée, achevant de la rendre friable, pour pouvoir créer un passage.

 

Bizarre, en tout cas, comme certaines idées ont la vie dure: c'est ainsi que l'idée de "primariser" les niveaux 6ème et 5ème sont à nouveau à l'ordre du jour chez les plus éminents pédagogistes au prétexte que la 6ème traumatise les enfants !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Les insolites
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de instantdinstants
  • : Instants d'instants est un blog à vocation généraliste abordant des thèmes variés (événements de la vie, actualité, musique, culture ...)
  • Contact


Recherche