Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 17:16

Georg Friedrich Haendel reste l'un des plus grands "tubmen" du XVIIIème siècle, tellement sa musique reste encore largement diffusée aujourd'hui, et bien au-delà du seul cercle des amateurs de musique classique puisqu'on la retrouve dans films et spots publicitaires divers.

C'est pour son oratorio Le Messie qu'il composa l'un de ses airs les plus célèbres, le fameux Alleluia dont la puissance et la ferveur, qu'elles soient sacrées ou profanes qu'il inspire sont restées intactes jusqu'à nos jours.

C'est parce que j'adore ce morceau que je vous le donne à entendre ou réentendre ce jour.

 

 

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Toutes les musiques
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 16:40

http://oceanelle.files.wordpress.com/2011/02/1276-4-4cb5a.jpgJean Lahor, de son vrai nom Henri Cazalis, était un médecin et poète français né en 1840 et mort en 1909.

 

L'épervier d'Allah

 

Ô mon âme, épervier d’Allah, d’un vol altier
Viens et monte, et planant sur l’univers entier,
Embrassant d’un regard toutes les créatures,
Les formes d’autrefois et les formes futures,
Ces apparitions, des visions d’un jour,
Qui font trembler les coeurs de terreur ou d’amour,
Contemple l’océan des effets et des causes,
Et médite devant le spectacle des choses.
Comme la mer qu’agite et que pousse le vent,
Vois-tu rouler au loin dans l’infini vivant
Les générations qui naissent et qui meurent ?
Parmi les bruits confus, entends-tu ceux qui pleurent ?
Entends-tu se mêler le rire et les sanglots,
Pareils à la clameur monotone des flots ?
Mortel, as-tu compris que tout n’est qu’apparence,
Et ton orgueil encor garde-t-il l’espérance
De remplir tous les temps futurs de son néant ?
– Pourtant, plonge sans peur en ce gouffre béant,
Ainsi que l’épervier plongeant dans la tempête :
Car ce grand rêve une heure a passé dans ta tête ;
Tu fus la goutte d’eau qui reflète les cieux,
Et l’univers entier est entré dans tes yeux :
– Et bénis donc Allah, qui t’a pendant cette heure
Laissé, comme un oiseau, traverser sa demeure.

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Le poème du week-end
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 18:06

http://www.merci-facteur.com/voeux/4/481/481-Vive%20les%20vacances_maxi.gifC'est parti pour deux semaines de repos que j'entame avec quelques provisions de lectures après avoir lu récemment le si insipide Charly9 de Jean Teulé qu'une collègue m'avait prêté et qui ne vaut vraiment pas un kopek.

Entre le deuxième tome des Chroniques du règne de Nicolas Ier  - je sais, j'ai du retard - et le deuxième des Chroniques de San Francisco, j'aurai bien de quoi tenir deux semaines.

On aura bien aussi un paquet de copie à corriger, un dernier cours à préparer, des notes à saisir, deux contrôles à préparer pour la rentrée ... enfin, la routine quoi, sans compter l'indispensable article à écrire pour le 26 du mois sur un blogue participatif auquel je collabore et celui-ci à ne pas négliger et, si j'ai le temps et l'inspiration, à aménager.

L'objectif est donc, vous l'aurez compris, de trouver moyen de se reposer malgré tout cela.

 

 

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Chronique des jours ordinaires
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 17:08

http://www.decouvrez.fr/photos/longueville-seine-et-marne-train-vapeur-revit.jpg

Aussi loin que je me souvienne, moi qui suis pourtant un casanier-né, j'ai toujours été "intéressé" par l'univers des chemins de fer, comme si je portais en moi une certaine nostalgie de quelque chose d'inconnu qui me viendrait de mon passé sans que je sache ni pourquoi ni comment et que je ne saurais expliquer.

Aussi est-ce parfois par référence à ce monde ferroviaire que j'exprime mes états d'âmes ou mes sensations, comme par exemple le jour où j'écrivis les quelques lignes qui suivent:


"Paupières fermées, la pensée carbure à la vitesse d'un train fou lancé à pleine allure sur des rails d'acier rectilignes et imperturbables que rien ne semble pouvoir faire dévier.
Les images se déroulent à une allure folle;
un monde surgit et court à perdre haleine dans un flot continu dont on s'étonne qu'il ne déraille jamais;
tout arrive et jamais ne se percute, et toujours file à son but ...
tout un monde imaginaire emprunté à des vies bien réelles, naît et trésaille, et vit, et bourdonne et semble appeler au réel, à un réel sublimé, fantastique, fantasmagorique, à un réel du possible dans un monde ailleurs qui est aussi celui d'ici et de maintenant.

Plus de frontières, plus de distances, plus d'impossibles et plus d'entraves ...
tout est permis dans cette machine à rêves des paupières closes et du cerveau en incandescence qui fermente quand son moi, encore en éveil, semble ne plus vouloir rien contrôler.

Je redoute souvent ces séances épuisantes d'infatigables courses aux rêves qui blessent autant que du verre brisé"

 

Aussi, c'est toujours avec un peu d'appréhension que j'aborde la révolution des transports et donc la naissance du chemin de fer lorsque je traite de la révolution industrielle en classe sachant combien les mômes peuvent être inconsciemment capables de détruire ce qui vous touche le plus.

Il y a quelques jours, j'avais repéré sur le site de l'INA, un documentaire de 1978 sur la naissance du chemin de fer au Royaume-Uni dont l'extrait gratuit ne durait que cinq minutes. J'ai hésité, fini par payer les 2,99 euros nécessaires à son visionnage complet. Je me demandais si des élèves modernes pourraient supporter un documentaire certes intéressant mais d'une époque si lointaine. Hier, je me suis lancé avec une classe, j'ai diffusé la fin ce matin. Je ne les ai pas forcément trouvé aussi intéressés que je l'espérais, et pourtant, ce furent des applaudissements qui terminèrent la séance. C'est bon parfois d'être à-demi rassuré tout en entendant dans son crâne cette douce mélodie mélancolique du train qui siffle de Richard Anthony en fond sonore qui porte en elle-même tout un "imaginaire du train"

 

 

 

 


Repost 0
Published by instantdinstants - dans Chronique des jours ordinaires
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 21:02

Instant d'instants que j'ouvre aujourd'hui a vocation à devenir ce blogue généraliste auquel je pensais depuis quelques temps. Passerelle entre vies réelles et virtualités du net, il n'a d'autre but, comme dans la vie de tous les jours, que d'être à la fois un, multiple et pluriel, condensé d'instants de vie de son auteur, de coups de coeurs, de ressentis... un kaléidoscope qui est l'essence-même et la trame de toute existence et de nos ronds dans l'eau.

 

 

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Présentation du blogue
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 20:43

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur OverBlog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'OverBlog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs OverBlog

Repost 0
Published by OverBlog
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 22:13

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4b/M%C3%A9hul.jpg/1280px-M%C3%A9hul.jpg

 

Etienne-Nicolas Méhul, musicien fécond de la Révolution et de l'Empire, né à Givet, dans les Ardennes, en 1763 et mort en 1817 à Paris, à 54 ans, n'est plus guère connu aujourd'hui que pour avoir composé le Chant du départ.

Pourtant, il a laissé derrière lui une oeuvre importante et variée (sonates, opéras, symphonies, musiques chantées...) qui fit l'admiration de ses contemporains, mais aussi d'Hector Berlioz et de la première génération romantique.

 

Je vous laisse écouter sa Première symphonie, composée en 1808/1809, quelque chose entre Mozart et Beethoven.

 

 


 

 

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Toutes les musiques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de instantdinstants
  • : Instants d'instants est un blog à vocation généraliste abordant des thèmes variés (événements de la vie, actualité, musique, culture ...)
  • Contact


Recherche