Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 18:38

Nous mettons à présent le pied dans l'année 1974 avec un nouveau 45 tours qui joue à plein la thématique du couple qui semble être devenue la nouvelle thématique récurrente de la maison Carrère depuis le mariage de Sheila et Ringo.

La face B, par contre, présente un titre qu'on peut oublier et qui se décline en version radio ou télé dans le refrain suivant le média où il est chanté en direct.

Le couple (L.&P. Sebastian - Michaële - Claude Carrère)

Allume ta radio (Turn your radio on) (A. Preffers - Claude Carrère - J. Schmitt)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 19:27

Nous terminons l'année 1973 par l'un des tubes les plus connus de Sheila ou plutôt de Sheila et Ringo, le fameux Laisse les gondoles à Venise qui était d'ailleurs l'unique morceau de ce 45 tours, version chantée en face A et instrumentale en face B.

Aussi, faute d'avoir retrouvé cette version instrumentale,  c'est à du Ringo que vous aurez droit en 2ème titre parce que qui écoute du Ringo aujourd'hui ? Personne, je pense, pas même moi. Le titre présenté (Elle, je ne  veux qu'elle - 1971) est d'ailleurs le seul et unique 45 tours de Ringo à jamais être entré dans la discothèque familiale.

Les gondoles à Venise (Lana & Paul Sebastian / Michaële - Claude Carrère)

Elle, je ne veux qu’elle "Help, get me some help" (Daniel Vangarde - Nelly Byl / Claude Carrere - Jean Schmitt - Humbert Ibach)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 18:38

Nous restons en 1973 avec deux titres forts sympathiques et entraînants qui n'ont pas si mal vieilli. Mélancolie, avec une partition un peu toilettée et une "africanéité" accentuée pourrait sans doute fort bien tenir la route sur les ondes de 2017... et pourtant, c'était le titre de la face B !

PS: Mais qui a dit que Sheila chantait toujours en play-back ? A visionner ses vidéos, je m'aperçois qu'elle a souvent bien plus chanté en direct que ce que la légende prétend.

Cœur blessé (Daniel vangarde - Jean Kluger - J. Broussolle - Claude Carrère)

Mélancolie (J. Arel - Claude Carrère - K. Pancol)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 21:29

L'année 1973 commence sur le même rythme que 1972 avec l'un des titres-phares de l'idole, à nouveau puisé au registre biblique puisqu'il s'agit du fameux Adam et Eve.

On oubliera par contre bien vite le titre de la face B dont on peine à trouver l'intérêt.

Adam et Ève (Claude Carrère - Jean-Claude Petit / G. Sinoué - J. Schmitt)

Oh ! Marie, Maria (Ringo - Jean-Claude Petit - J. Schmitt - Claude Carrère)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 18:21

Nous terminons la si faste année 1972 pour Sheila par un dernier tube, Poupée de porcelaine où transparait le dilemme des jeunes femmes libérées de l'après 68 qui se demandent bien comment concilier féminité, liberté et désir d'être aimée, suivi d'un deuxième titre qui rend hommage à l'Olympia et à ses petites mains, ici à travers l'éclairagiste, "près du grand projecteur (qu'il) dirige en douceur".

Poupée de porcelaine (Daniel Vangarde / Claude Carrère - Jean Schmitt)

L’Olympia (Jean Kluger - Daniel Vangarde / Claude Carrère - Jean Schmitt)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 21:23

Nous restons toujours en 1972 - une année décidément faste pour Sheila le prochain 45 tours nous le confirmera - qui nous revient avec Le Mari de mama qui fait la vaisselle et cire les parquets pendant que Mama préfère aller au cinéma, un titre pas si idiot qui nous rappelle que la diversité des situations pratiques de la vie courante ne saurait se réduire au simple cliché d'une certaine caricature des rapports hommes/femmes dans le quotidien d'un ménage et avec Oui, je t'aime qui laisse bien marri le percepteur, les deux amoureux n'ayant plus d'adresse.

Le mari de Mama (Mary’s Mamma) (Koelewijn - Schoonhoven / Claude Carrère - J. Schmitt)

Oui, je t’aime (Daniel Vangarde - Jean Kluger / Claude Carrère - J. Schmitt)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 18:32

Ce nouveau 45 tours, toujours de 1972, nous ramène, comme les Rois mages, en des temps bibliques, cette fois-ci avec l'histoire de Samson et Dalila (comme quoi on peut parfois se cultiver, même en écoutant du Sheila) avant de nous entraîner vers une chanson presque prémonitoire tant on a l'impression qu'elle décrit Ringo, le futur mari de Sheila.

Samson et Dalila (H. Stott - M. & G. Capuano / Claude Carrère - J. Schmitt)

Plus de chansons tristes (No sad songs) (Carole King - Toni Stern / Pierre Delanoë)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 17:28

Nous sommes à présent au début de l'année 1972 avec ce 45 tours qui reprend un duo effectué avec Aldo Maccione - (mode off) pourquoi cet Italien m'a-t-il toujours tapé sur les nerfs ? - pour une émission des Carpentier et Trinidad sur la face B, un titre assez "moderniste" auquel Henri Salvador a collaboré.

J’adore (avec Aldo Maccione) (Claude Carrère - Jean Claudric / Y. Tiwoniac - Jean Schmitt)

Trinidad (Henri Salvador - Claude Carrère - Jean Schmitt)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 18:02

Nous restons en 1971 avec ce nouveau 45 tours avec deux titres que l'on pourrait, chose assez inhabituelle dans la carrière de Sheila, considérer comme "engagés" puisqu'elle y défend, dans l'un, l'idée que les Hommes sont par nature égaux malgré leurs différences de modes de vie avant d'entonner, dans l'autre, un hymne à la Terre où elle proclame entre deux refrains: "La vie sur notre planète vaut la peine d'être protégée".

Blancs, jaunes, rouges, noirs (Claude Carrère - Jean-Claude Petit - Jean Schmitt)

Vive la terre (M.& G. Capuano - Claude Carrère - Jean Schmitt)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 21:10

Nous abordons, à présent, l'année 1971, avec l'un des grands moments de la carrière de Sheila, les fameux Rois mages que l'on ne présente plus, même si l'autre face ne démérite pas bien qu'elle présente une vision très traditionnelle du rôle de la femme qui reste encore largement partagée dans la France du tout début des années 70.

Les rois mages (Tweedle dee tweedle dum) (G. Capuano - H. Stout / Jean Schmitt - Claude Carrère)

Une femme (Jean Claudric - Claude Carrère - Vline Buggy)

Repost 0
Published by instantdinstants - dans Sheila en 45 tours
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de instantdinstants
  • : Instants d'instants est un blog à vocation généraliste abordant des thèmes variés (événements de la vie, actualité, musique, culture ...)
  • Contact


Recherche