Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 21:13

L'année 1978 se termine par un bref retour au français pour Sheila avec Kennedy Airport composé par l'excellent Toto Cutugno qui devait d'ailleurs reprendre la chanson en italien l'année suivante avec une instrumentation différente qui n'est pas sans charme.

C'est la raison pour laquelle, la face B ne présentant que la version instrumentale de la chanson de Sheila, je vous offre en bonus la version de Toto Cutugno.

Toto Cutugno - Claude Carrère - Jean Schmitt

Adelio Cogliati, Cristiano Minellono, Toto Cutugno

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2017 7 26 /11 /novembre /2017 20:51

1978, la carrière anglo-saxonne de Sheila se poursuit, sans grande originalité, il faut bien le dire: d'un titre à l'autre, on a l'impression d'entendre toujours la même chose et c'est somme toute un peu lassant. Oui, tout cela manque de génie ou d'originalité.

 

You light my fire (M. Wickfield - P. Racer - P. Forest)

Gimme your loving (M. Wickfield - P. Racer - P. Forest)

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 21:30

Il y a une raison à la jonction de ces trois 45 tours de 1977 et 1978 en un seul article, c'est que le titre qui était la face B (I don't need a doctor) du premier devint la face A du second, tandis qu'on y ajoutait un troisième titre (Kiss me sweetie) en face B avant qu'en 1978 sorte une troisième version ou les faces A et B de la première version ont, tout simplement, été inversées.

A noter qu'Hôtel de la plage est la BO du film du même titre. D'autre part, on s'étonne un peu du succès d'I don't need a doctor qui est un titre particulièrement mécanique et sans saveur, juste du boum boum pour du boum boum.

 

Hôtel de la plage (par Sheila B. Devotion) (Paul Racer - Carlen MacLinen - Mort Shuman)

I don’t need a doctor (M. Wickfield - P. Racer / P. Forest-Copperman)

Kiss me sweetie (M. Wickfield - P. Racer / P. Forest - Copperman)

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 15:45

Après Love me baby, et toujours en 1977, le deuxième 45 tours anglais de Sheila revisite un standard de la comédie musicale étatsunienne avec Singin' in the rain qui s'étend sur la face A et B du disque.

D'abord paru seul, le titre reparait sur un 48ème 45 tours accompagné d'un second titre Shake me.

(Nacio Herb Brown - Arthur Freed)

(M. Wickfield - P. Racer/P. Forest-Copperman)

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 21:10

1977, c'est l'année où Sheila se mit à chanter en anglais, ce qui provoqua une certaine incrédulité au point que, tout d'abord, beaucoup de personnes doutèrent que ce fût la voix de Sheila parmi les membres du groupe S.B.Devotion et pourtant, c'est bien Sheila qui nous chante Love Me Baby (version instrumentale en face B)

Love me baby (M. Wickfield - P. Racer / P. Forest-Copperman)

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 15:06

En 1976, Claude François réalisait un album destiné aux plus jeunes de ses fans; début 1977, la maison Carrère tente d'exploiter le filon avec ce nouveau 45 tours et sa célèbre Arche de Noé, un nouveau titre "biblique" après les Rois mages, Samson et Dalila ou Adam et Eve, mais, du coup,  le titre de la face B, pourtant point médiocre, se trouve totalement ignoré.

L’arche de Noé (Sei forte Papa) (Jurgens - Zambrini / Claude Carrère - J. Schmitt)

Une fille ne vaut pas une femme (Michel Laurent - Claude Carrère)

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 20:46
"Plus beau que les étoiles d'un ciel de France
Plus doux que la lumière de Florence
Plus clair qu'une île du Pacifique
Mais bien plus grand que l'immensité de l'Amérique,

Il n'appartient qu'à toi
L'amour qui brûle en moi"
 
C'est par une nouvelle chanson d'amour que Sheila termine son année 1976, avec en face B un titre qui semble tout droit fait pour un show des Carpentier.
 

L’amour qui brûle en moi (Homo) (Granieri - Tomassin - Tallarita / Claude Carrère - J. Schmitt)

La voiture (Myriam Tassy / Claude Carrère - Vline Buggy)

Partager cet article
Repost0
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 18:04

En France, Domenico Modugno est surtout connu pour être l'interprète original de Volare et pour sa façon de changer souvent désuète. Pourtant, en 1972, au Festival de San Remo, il fait sensation en présentant un titre  - Un calcio alla città (un coup de pied à la cité) - qui appelle les employés enchaînés à leurs bureaux et les ouvriers dépendant de leurs machines à arrêter de se comporter en esclaves, à envoyer paître au diable leur patron et à profiter du beau temps et de la campagne... comme un air de 1936 descendu sur San Remo.

De plus, pour une fois, la chanson ne se ressent pas trop de la façon désuète de chanter de Modugno, une chanson qui conserve toute son actualité. C'est pourquoi je souhaitais vous la faire partager en cette séquence "insolite" de ce blogue.

Scritta da Domenico Modugno, Mario Castellacci e Riccardo Pazzaglia

Partager cet article
Repost0
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 19:59

Nous restons en 1976 avec ce 43ème 45 tours, un 45 tours où l'on ne sait pas trop ce que la maison Carrère a voulu faire. Le titre-phare est loin d'être parfait et la face B et ses Nuits de musique s'en sort finalement mieux, mais on est clairement en dessous de ce que Sheila a donné jusqu'ici depuis le début des années 70.

 

Les femmes (C. Charbonneau - Claude Carrère - Jean Schmitt)

(John Kongos - Claude Carrère - Jean Schmitt)

Partager cet article
Repost0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 20:52

Rares sont les Patricks qui ont pu y échapper, surtout s'ils étaient déjà nés en 1976. Patrick, mon chéri, même s'il laisse aujourd'hui Sheila mi-figue, mi-raisin, reste l'une des chansons qui, dans son répertoire, a conservé, en dehors de l'intro parlée, une certaine tenue. D'ailleurs, plus que par les paroles, n'est-ce pas d'abord par la ligne musicale qu'on se laisse prendre dans ses rets ? 

 Goodbye my love, en face B tient aussi la route sans problème, même s'il reste dans le style rythmé habituel des derniers succès de Sheila.

 

Patrick, mon chéri (Schmitz - Van Oostindië - P. Koelewijn - Hoebee / Claude Carrère - Jean Schmitt)

Good bye my love (G. Shepard - Claude Carrère - Jean Schmitt)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de instantdinstants
  • : Instants d'instants est un blog à vocation généraliste abordant des thèmes variés (événements de la vie, actualité, musique, culture ...)
  • Contact


Recherche